conseiller juridique

Le conseiller juridique se doit d’accompagner ses clients dans ses différentes démarches juridiques. Qu’il agisse au sein d’une entreprise, d’un organisme public ou de façon indépendante, le conseiller juridique est considéré comme un expert. Il peut présenter différentes spécialités. Il existe en France des permanences qui permettent à tous un accès à l’aide juridique gratuit.

Posez vos questions directement à un avocat >>

Conseiller juridique : définition

Le rôle du conseiller juridique est avant tout d’accompagner et de donner des conseils à ses clients en matière de justice pour qu’ils restent dans la légalité ou au contraire qu’ils fassent valoir leurs droits. Il a également pour mission de régler les contentieux de ses clients mais aussi de veiller à leurs intérêts . Il est consulté à titre d’expert.

Les tâches du conseiller juridique peuvent se résumer en 3 grands axes :

  • L’établissement des consultations aussi bien commerciales que financières
  • La rédaction d’actes
  • La signature de documents ou le règlement de certaines affaires à la place d’un client à condition qu’un mandat ait été établi auparavant.

Il peut exercer son métier à destination des:

  • Particuliers
  • Entreprises
  • Collectivités
  • Organismes publics

Attention ! Le conseiller juridique doit effectuer une veille minutieuse concernant l’évolution des textes de lois.

On peut également trouver une aide juridique au sein d’entreprise, mais leur rôle est beaucoup plus restreint que celui d’un avocat par exemple.

Attention ! Le métier de conseiller juridique répond à une déontologie exemplaire et à un devoir de discrétion.

Depuis les années 90, l’aide juridique apportée par un conseiller juridique ne peut être effectuée que par un avocat ayant acquis au minimum une licence de droit.(Faire une demande d’infos)

Conseiller juridique, le prix d’une prestation

L’aide juridique apportée par un conseiller juridique doit être entièrement personnalisée où l’objectif est de fournir des éléments concrets sur une question donnée afin que le client puisse orienter sa décision finale

Attention ! Contrairement à une information juridique, l’aide juridique apportée par un conseiller juridique engage la responsabilité du professionnel.

Si depuis quelques années, les consultations d’aide juridique fleurissent sur internet, il existe une vraie diversité de prix. C’est pourquoi il faut être très vigilant au moment du choix de son conseiller juridique.

Il faut absolument regarder :

  • La prestation proposée
  • Ce que comprend le prix annoncé
  • La qualité professionnelle du conseiller juridique (est-il bien avocat, est-il bien diplômé…).

De façon générale pour une aide juridique physique (et non effectuée en ligne), le prix est défini par des honoraires qui s’appuient sur un taux horaire relatif au temps passé sur le dossier en question.

Attention ! Il est très important d’être bien informé sur le taux horaire.

Le conseiller juridique peut également proposer des « forfaits » fixes.

En moyenne, selon la complexité du dossier, la renommée du conseiller juridique, le taux horaire peut varier entre 100 et 1 000 euros, généralement, la moyenne se situe entre 100 et 200 euros de l’heure.

Sur internet, de nombreux avocats proposent des consultations en ligne avec un délai de réponse très rapide. Généralement le montant de ce  type d’aide juridique est monnayé entre 40 et 70 euros la consultation.

Une question? Des avocats spécialisés vous répondent ! >>

L’aide juridique gratuite

La justice se devant d’être accessible à tous, il est possible de bénéficier d’une aide juridique gratuite Il s’agit bien souvent de permanences organisées.(Faire une demande d’infos)

Il est possible de bénéficier de l’avis d’un conseiller juridique gratuit dans un organisme d’accès au droit comme :

  • Les maisons de justice et de droit
  • Les centres départementaux d’accès au droit

Certaines associations de consommateurs organisent également des permanences avec l’aide juridique gratuite.

Il est aussi possible d’avoir accès à un conseiller juridique gratuit dans :

  • Les mairies
  • Les tribunaux d’instance
  • Les tribunaux de grande instance

Parfois même, l’ordre des avocats organise des permanences d’aide juridique gratuit

Depuis peu, certains contrats d’assurances permettent eux aussi de bénéficier de l’œil expert de conseiller juridique gratuit.