arnaque dépanneur

L’Arnaque serrurier est sans doute l’arnaque la plus répandue. Si elle peut coûter très cher aux victimes elle reste cependant très difficile à prouver. Il existe cependant des moyens de faire reconnaitre le préjudice subi.

Posez vos questions directement à un avocat >>

Arnaque dépannage, savoir les identifier

C’est l’angoisse de tous, claquer sa porter d’entrée en ayant laissé ses clés à l’intérieur et se retrouver sur le paillasson, sans aucune solution. Si le premier conseil pourrait être de ne pas paniquer et de se demander qui pourrait avoir un double (famille, amis, agence immobilière, concierge), il se peut que l’appel à un serrurier soit une nécessité.

Attention ! Même si la situation est urgente, il est impératif de prendre le temps de réfléchir  qui appeler. Les prospectus distribués dans les boîtes aux lettres proposant un service de dépannage sont dans la majorité des cas une arnaque dépannage et mieux vaut les oublier.

Le premier réflexe à avoir est de contacter un professionnel de confiance (recommandé par des amis, de la famille, des collègues). Pensez également à contacter votre assureur, qui possède peut être un fichier de professionnels reconnus (Obtenez des conseils d’avocat). Cela reste une des meilleures solutions pour éviter une arnaque dépannage.

Une fois le professionnel identifié, appelez-le et soyez le plus clair possible. Expliquer la situation distinctement. Pensez à demander la grille tarifaire de l’artisan, c’est déjà une bonne indication. Dans la majeure partie des cas, le serrurier peut ouvrir la porte avec une radiographie pliée en deux.

Méfiez-vous si le professionnel qui vous a annoncé un premier prix, rajoute au fur-et-à-mesure des pièces. Si les prix sont libres et qu’il n’existe aucune règlementation en la matière, une facture de 1 800 euros reste très excessive, et cela représente une arnaque serrurier.

Attention ! Ne signez en aucun cas un devis dont le prix vous semble prohibitif. Et surtout, appelez votre assureur. Il peut être de très bon conseil et vous éviter d’être victime d’une arnaque dépannage.

  • Le code de la consommation stipule que :
  • Un devis est obligatoire pour un montant supérieur à 150 euros
  • Le devis doit être signé AVANT le début des travaux
  • Le professionnel qui intervient doit obligatoirement informer le client du taux/horaire en vigueur et le prix des différentes prestations.

Arnaque serrurier, comment réagir ?

Si dans la panique vous acceptez une prestation hors de prix et que le serrurier a effectivement gonflé les prix (serrure à 900 euros, intervention à 1 400 euros…) et que vous estimez avoir été victime d’une arnaque serrurier, voici quelques conseils pour faire valoir vos droits.

La première phase consiste à appeler le serrurier arnaque et de lui détailler tout ce qui a posé problème et des éventuelles prestations mal réalisées. Si une négociation est possible, établissez un accord sur le montant final de l’intervention avec l’artisan.

Si le serrurier arnaque refuse de transiger, envoyez lui une lettre recommandée avec avis de réception et portez plainte. Dans ce cas, n’attendez pas, et allez au commissariat le plus rapidement possible. Pensez à prendre le devis ou tous les documents remis par le serrurier arnaque lors de l’intervention. Prenez des photos de la serrure et de l’état de la porte, pensez également à prendre une copie de la lettre envoyée en recommandé.

Attention ! N’oubliez pas que c’est à vous de prouver qu’il y a eu arnaque dépannage.

Il est aussi possible de s’adresser à la répression des fraudes en expliquant toutes les étapes. Ils pourront apporter de précieux conseils et mèneront une enquête pour savoir si vous avez été victime d’une arnaque serrurier.

Une question? Des avocats spécialisés vous répondent ! >>

Les sanctions en cas d’arnaque dépannage

Si l’escroquerie est reconnue, ce délit est punissable de 5 ans de prison et d’une amende de 375 000 euros. Dans les faits, en cas d’arnaque serrurier, les choses sont difficiles à prouver, de nombreux professionnels peu scrupuleux savent où sont les limites.

En vous faisant signer un devis, même gonflé, ils ne risquent pas grand-chose. L’abus de confiance peut par contre être un angle d’attaque plus efficace, pour cela, mieux vaut faire appel à un avocat.