société

Pour découvrir ce qu’est une société holding et à quels avantages peut-elle donner lieu pour vous, découvrez sans plus tarder l’article qui suit.

Posez vos questions directement à un avocat >>

Définition d’une société holding ?

Appelée également société mère ou société consolidante, une société holding a pour vocation de regrouper des associés ou des actionnaires souhaitant acquérir une influence significative dans les sociétés qu’ils détiennent. La société holding se définit ainsi comme une société possédant des actions ou des titres dans plusieurs entreprises nationales ou internationales qui peuvent appartenir à divers secteurs dans l’objectif d’y obtenir l’unité de direction (Demandez à être contacté par un avocat spécialisé). Pour être qualifiée de holding et pouvoir contrôler les entreprises-filles, la participation financière de ce type de société, doit être supérieure à 50% des actions ou des parts sociales de ces dites-entreprises.

Pour ce qui est des types de holding, il faut savoir qu’on en distingue deux :

  • Ceux qu’on appelle holdings passives : qui se caractérisent uniquement par la détention de participations dans d’autres sociétés
  • Puis les holdings actives ou animatrices, qui en plus de détenir des participations dans d’autres sociétés, fournissent des services à ses filiales

Ensuite, quant aux types d’activités des sociétés holding, on retrouve communément des holdings bancaires, des holdings financiers, ceux qui sont spécialisés dans les transports aériens ou ferroviaires, dans l’industrie, dans les assurances ou encore dans le secteur des technologies de communication et d’information. Il faut en effet savoir que le choix d’activité n’est pas limité en ce qui concerne une société holding.

Pourquoi recourt-on à une holding ? Applications.

Des associés ou des actionnaires peuvent miser sur la forme d’une société holding pour plusieurs raisons que nous allons avancer ici.

Pour la reprise d’une entreprise

La création d’une société holding est vue comme une solution intéressante par nombre d’entrepreneurs pour financer le rachat d’une ou de plusieurs entreprises. Dans ces circonstances, les repreneurs des dites entreprises procèdent à la création de la société-mère en lui transmettant leurs capitaux. Le principe repose ici sur l’achat par la société holding de la majorité du capital de chaque société rachetée en ayant recours à l’emprunt. Ainsi,  les intérêts d’une reprise d’entreprise via une holding sont principalement liés au coût d’emprunt et aux charges fiscales réduites.

Cela car de fait, si le groupe formé par la holding et sa filiale opte pour le régime de l’intégration fiscale, les déficits de la holding qui proviennent du remboursement des intérêts de l’emprunt souscrit pour acquérir les titres de la filiale pourront être compensés intégralement avec les bénéfices de celle-ci. Ce qui fera qu’au final, il y a de grandes chances pour que la charge fiscale du groupe soit réduite ou voire même annulée.

Pour la transmission d’une entreprise

Pour un chef d’entreprise désireux de transmettre des parts ou des actions de son ou de ses entreprises à ses successeurs ou ses salariés repreneurs tout en en confiant toutefois la direction à l’un de ses héritiers, le montage d’une société holding peut aussi être vu comme une alternative intéressante. Car en effet, comparé à une société opérationnelle qui doit rester simple pour ce qui est de la composition de son capital, la société holding, elle, se prête particulièrement bien aux opérations et aux rapprochements familiaux.

Ce qui fait qu’avant la transmission d’une société d’exploitation, beaucoup misent sur la création d’une holding.

Posez vos questions directement à un avocat >>

Pour la restructuration d’un groupe d’entreprise

Dans le cadre de la restructuration d’un groupe d’entreprise, la société holding est composée du transfert des apports des actions ainsi que des parts des entreprises déjà effectives sur le marché. La création d’une société holding aura ainsi dans ce registre l’intérêt de permettre une meilleure gestion des rôles de chaque entreprise du groupe. Ces dernières pourront ainsi par exemple bénéficier du chapeautage de la société-mère en lui confiant sa gestion comptable ou encore la gestion de sa trésorerie.

Comment crée-t-on une société holding ?

D’emblée, il faut savoir que la création d’une société holding est équivalente à la création de tout autre type de société. Ainsi, la principale démarche à effectuer pour le montage d’une holding est la même que pour toutes les formes d’entreprises. Soit le choix du statut adapté.

Ainsi, selon les besoins des fondateurs, ceux-ci pourront opter pour une SA, une société civile, une SAS ou encore une SARL, et etc.

Hormis cela, pour ce qui est de la nature des opérations, celle-ci pourra être issue de ces 3 registres :

  • La création d’une holding avec des titres provenant d’autres sociétés. Dans ce cas, l’apporteur peut tout aussi bien être une personne physique que morale.
  • L’utilisation de la holding après sa création pour l’acquisition de titres détenus par une ou plusieurs entreprises
  • Ou dernier cas, la création d’une société holding peut aussi se faire juste avant la mise en place de sociétés opérationnelles. Auquel cas, les sociétés holdings se retrouveront associées des sociétés opérationnelles ou actionnaires fondatrices.