Conduire sans permis : que dit la loi ?

En France, le nombre d’accidents rencontrés sur la route ne cesse d’augmenter. Une des raisons pour cela est bien sûr la conduite en état d’ivresse, mais la conduite sans permis de conduire figure aussi parmi les facteurs. Et même si vous avez une maîtrise du volant, conduire sans permis n’est pas à prendre à la légère, car les risques encourus sont conséquents. Quelles sont alors les sanctions encourues à l’encontre d’une conduite sans permis ?

Des avocats répondent à toutes vos questions !

Quelles sont les sanctions en cas de conduite sans permis pour cause d’omission ?

La conduite sans permis peut se révéler particulièrement dangereuse, d’une part pour les autres automobilistes et d’autre part pour le conducteur, car il s’expose à des sanctions. Toutefois, les peines encourues diffèrent selon les cas et elles se voient plus légères lorsque vous avez votre permis de conduire et que vous l’avez oublié. Dans ce cas, vous n’avez qu’à payer une amende forfaitaire qui est de l’ordre de 11 €.

Selon la situation, elle peut aller jusqu’à 38 €. Bien que les risques encourus ne soient pas graves et que les sanctions pécuniaires auxquelles vous vous exposez ne sont pas importantes, vous devez vous présenter auprès du commissariat le plus près de chez vous, et ce, dans un délai de 5 jours au maximum. En cas de non-justification, cette amende se verra augmenter.

Recevez les conseils avisés d’un avocat

Quelle sanction pour une conduite en cas d’absence de permis de conduire ?

Un autre cas fréquent : la prise de volant sans être titulaire d’un permis de conduire. Comme le risque engendré est plus grave du fait que le conducteur ne possède pas les connaissances nécessaires pour affronter la route, les sanctions sont plus graves. En effet, l’amende peut aller de 15 000 € jusqu’à 1 an d’emprisonnement. En ce qui concerne le véhicule, il peut être immobilisé et être mis directement à la fourrière. Cette situation peut être évitée si vous réglez dans l’immédiat une amende de 800 €.

En cas de récidive, les sanctions seront plus lourdes. En effet, il existe des cas où des conducteurs conduisent sans avoir de permis, en plus d’un état d’ébriété. Dans ce cas, l’amende peut aller jusqu’à 30 000 € avec une peine d’emprisonnement. Si vous avez perdu votre permis de conduire, découvrez également ce que vous devez faire.

Des questions ? Un avocat vous répond

Conduite sans permis de conduire : les risques et pénalités

Il existe différentes situations lorsqu’il s’agit de rouler sans permis.

Les sanctions liées à la conduite sans permis suite à une annulation

Il se peut que votre permis de conduire soit retiré ou suspendu suite à un premier délit. Si vous persistez à prendre le volant, les sanctions seront plus lourdes avec une peine qui peut aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et des sanctions pécuniaires de 4 500 €. Par ailleurs, la voiture peut être saisie et être mise à la fourrière.

Accident en cas d’absence de permis de conduire : quelles sont les sanctions ?

Les sanctions sont assez lourdes si vous n’êtes pas titulaire d’un permis et que vous aviez fait un accident. D’ailleurs, tous les frais seront à la charge du conducteur s’il cause des dégâts.

Accident en cas d’absence de permis de conduire : quels sont les risques ?

Dans ce dernier cas de figure, le conducteur non titulaire d’un permis de conduire se voit exposé à de lourdes sanctions. En cas de dommage sur les autres usagers de la route, il risque une peine d’emprisonnement. Son assurance peut se retourner contre lui et lui demander de payer les soins ainsi que les dédommagements des victimes. Sinon, cela peut aussi vous intéresser de savoir les conséquences et sanctions à l’encontre du téléphone au volant.