Permis conduire

Rien n’est plus dérangeant que de perdre des points de permis. Et pour cause, perdre son permis est une erreur qui peut vous coûter cher, sans oublier que cela peut avoir des conséquences sur votre travail ou votre vie quotidienne. Dès lors, il est important de savoir comment conserver des points sur le permis, voire en récupérer si besoin. Info Juri vous en dit plus sur la récupération des points de permis.

Posez vos questions directement à un avocat >>

Le permis à point français

Comme vous le savez sûrement, un permis de conduire français dispose de 12 points (6 points pour les jeunes conducteurs).

Il s’agit d’un capital de point qui peut déterminer le retrait d’un permis de conduire. Ainsi, chaque infraction au Code de la route peut vous faire perdre un ou plusieurs points. Perdre tous ses points de permis mène au retrait de permis. Avant cette solution radicale, il est possible de participer à des stages de récupération de points pour éviter de finir à zéro.

Aujourd’hui, la cause numéro 1 de retrait des points de permis est l’excès de vitesse. Il existe cependant des astuces pour éviter de perdre ses points de permis après un excès de vitesse(Posez directement vos questions à un avocat spécialisé en droit routier)

Comment éviter de perdre un point de permis ?

Voyons ensemble quelques techniques recommandées par des avocats pour éviter de perdre un point de permis suite à un excès de vitesse mineur :

1) Éviter les infractions !

Le premier conseil que nous vous donnons est bien sûr de respecter le Code de la route. Éviter les excès de vitesse est non seulement un moyen sûr de garder ses points de permis, mais aussi une manière de limiter grandement les risques d’accident.

N’oubliez pas : le Code de la route n’est pas là pour vous punir, mais bien pour vous protéger, vous et les autres usagers de la route.

2) Bien examiner l’amende

Une bonne manière d’éviter un retrait de point est de bien examiner son PV. En effet, pour être valable, une amende doit avoir été rédigée avec attention, et contenir tout un ensemble d’informations.

Il est à noter que vous avez trois jours pour profiter du montant minoré d’une amende. Profitez de ce laps de temps pour vérifier que le PV n’a pas été dressé à la va-vite. Vous serez ainsi libre de contester une amende qui n’a pas été correctement remplie ou comporte des imprécisions.(Posez directement vos questions à un avocat spécialisé en droit routier)

3) Transférer l’amende à un tiers

Si vous êtes à deux doigts de vous faire retirer le permis, une solution peut être de déclarer que vous n’étiez pas au volant. Il vous suffit en effet de contester l’amende et d’indiquer que vous aviez prêté votre voiture à un proche.

Tout naturellement, c’est ce proche qui se verra amputer de ses points de permis. Il est donc indispensable que ce dernier soit pleinement consentant… et dispose d’un nombre de points de permis suffisant. Sans le consentement de la personne, vous risqueriez d’être poursuivi pour escroquerie.

Nous tenons à rappeler que cette pratique reste très discutée au niveau de la loi. Naturellement, elle ne sera utilisable que si vous vous êtes fait flasher par un radar automatique. Rappelons également que la vente ou l’achat de points de permis est illégal. Mieux vaut pratiquer cet arrangement en famille, et de manière exceptionnelle.

4) Demander à voir la photographie

Si vous vous êtes fait prendre par un radar automatique, vous avez tout intérêt à demander à voir la photographie en question.

Il y a en effet un certain nombre de chances pour que vous ne soyez pas identifiable. Vous pourrez alors contester la contravention en indiquant que vous n’étiez pas au volant, et que vous ignorez l’identité du conducteur. La loi ne peut en effet pas vous imposer de dénoncer l’auteur d’une infraction.

Bien souvent, ce type de démarche pourra vous épargner la perte de point, même s’il faudra payer l’amende. Cette technique nécessite cependant que vous ne soyez pas reconnaissable du tout sur la photographie.

5) Immatriculer la voiture à un autre nom

Une dernière technique peut consister à immatriculer votre voiture à un autre nom. Pour exemple, il est recommandé d’immatriculer un véhicule de fonction au nom de l’entreprise. De cette manière, vous paierez uniquement l’amende, sans perdre de points de permis, lorsque vous êtes flashé par un radar automatique.

De même, rien ne vous empêche de mettre la carte grise du véhicule au nom de votre enfant mineur. De cette manière, les excès de vitesse flashés ne pourront pas entraîner de pertes de points.

Vous aimeriez vous renseigner sur d’autres points utiles à connaître de la loi française ? Cliquez ici pour lire notre article sur les points essentiels à connaître en droit à la consommation.

Une question? Des avocats spécialisés vous répondent ! >>

Vidéo : Le permis à points comment ça marche