Internet est un outil formidable, que ce soit pour trouver de l’information, faire des bonnes affaires ou encore rencontrer de nouvelles personnes. Mais, comme partout ailleurs, les escrocs y pullulent, et il convient de faire attention quand on navigue sur le net. Pour éviter les arnaques internet, le mieux reste encore de se renseigner préalablement. Les escroqueries internet sont en effet nombreuses, mais souvent facile à déceler pour qui reste un tant soit peu informé. Info Juri vous révèle les arnaques internet les plus courantes, et vous explique que faire en cas d’arnaque internet.

Posez vos questions directement à un avocat >>

Escroquerie internet : les pratiques frauduleuses les plus courantes

Si l’arnaque est une malhonnêteté vieille comme le monde, elle ne s’est pas arrêtée avec internet ! Heureusement, les arnaques internet sont souvent les mêmes, ce qui les rend assez facilement décelables pour quiconque est informé. Voilà pourquoi vous devez être particulièrement prudent, notamment lorsqu’un expéditeur inconnu vous envoie un e-mail ou que vous vous apprêtez à acheter ou à vendre un objet sur internet. Voici les principales escroqueries internet contre lesquelles Info Juri vous met en garde :

Le vol d’identité :

Certains escrocs utilisent internet pour usurper votre identité. N’envoyez jamais de copie de vos documents à quiconque sur internet (carte d’identité, relevés de banque, passeport, etc.) pour éviter ce type d’arnaque.

Arnaque à l’achat ou à la vente :

Les escrocs pullulent sur les sites marchands, notamment les sites entre particuliers, comme eBay ou le bon coin. En tant qu’acheteur, méfiez-vous des offres trop alléchantes et privilégiez le paiement en face à face. En tant que vendeur, méfiez-vous des clients qui exigent des moyens de paiement spécifiques ou exigent de vous le paiement d’une somme d’argent pour « débloquer » leur paiement. N’envoyez votre objet que lorsque le paiement est clairement visible sur votre compte en banque.(Demandez les conseils, l’assistance d’un avocat spécialisé)

Arnaque à l’héritage :

Certains escrocs vous promettent (souvent par le biais d’un e-mail) de recevoir un héritage ou une grande somme d’argent. Ils réclament néanmoins que vous dépensiez une certaine somme pour couvrir des frais imaginaires. N’envoyez jamais d’argent à quelqu’un qui vous aurait contacté sur internet, et ce pour quelque raison que ce soit !

Arnaque site de rencontre :

certaines escroqueries internet se déroulent sur les sites de rencontre. Bien souvent, l’escroc se fait passer pour une personne à la recherche de l’amour. Ce type d’arnaque implique souvent des scénario dramatiques, dans lesquels l’escroc finit par demander des sommes d’argent à la victime, pour X raisons (payer une rançon, des frais médicaux, etc). N’envoyez jamais d’argent à une personne rencontrée sur un site de rencontre, même si vous dialoguez ensemble depuis des semaines.

Arnaque au chantage :

une escroquerie internet de plus en plus courante est le cyber-chantage. L’escroc cherche souvent à bien vous connaître, vous et votre entourage, notamment grâce aux réseaux sociaux. Il vous pousse à vous mettre dans une situation embarrassante, par exemple via une discussion webcam ou en exigeant des photos osées de vous. Puis, l’escroc menace de dévoiler les photos/vidéos/discussions embarrassantes à vos proches si vous ne lui envoyez pas une somme d’argent.

Phishing :

Le phishing (ou hameçonnage) est une pratique internet très courante, qui consiste à vous voler certaines données personnelles (notamment de carte bleue) pour faire des achats frauduleux. Bien souvent, il consiste en l’envoi d’e-mail frauduleux, dans lesquels le destinataire se fait passer pour un organisme reconnu (EDF, PayPal, banque, etc.) et vous demande de vous connecter à votre espace personnel. L’e-mail vous renvoie à un site miroir, qui imite le site officiel mais à en fait été créé par des escrocs. Si vous y entrez vos données, les escrocs pourront les recevoir. Pour éviter ce type d’arnaque internet, ne cliquez jamais sur les liens présent dans les e-mails qui vous paraissent suspects. Si votre banque vous envoie un message qui vous semble inhabituel, fermez l’e-mail et rendez vous directement sur le portail de votre banque, à partir de l’URL habituelle. Vous serez ainsi persuadé de ne pas vous retrouver sur un site miroir.

Arnaque internet que faire ?

Si vous avez été victime d’une arnaque internet, la loi peut certainement vous aider ! Voici les démarches à faire en cas d’escroquerie sur internet :

Consulter le service après-vente :

Si vous êtes en conflit non pas avec un escroc mais avec un responsable de site e-commerce, tentez systématiquement de régler l’affaire à l’amiable avec le commerçant. S’il s’agit d’une société déclarée, elle dispose forcément d’un service après-vente. Contacter le service client du site en question reste certainement le meilleur moyen d’être remboursé ou de trouver une solution.

Faire opposition à votre carte bancaire :

Si vous avez l’impression d’avoir été victime d’une arnaque qui implique le vol de vos données bancaires, faites immédiatement opposition à votre carte bancaire.

Contacter votre banque :

Si vous avez été victime d’un vol de données ou de phishing, sachez que la loi française vous considère comme victime non responsable. La bonne démarche est systématiquement de faire opposition sur votre carte bancaire et de contacter votre banque. Selon la loi, votre banque vous remboursera des sommes créditées illégalement sur votre compte.

Porter plainte :

Même si une arnaque internet n’implique pas forcément des escrocs « locaux », cela ne vous dispense pas de porter plainte. Il est indispensable que les services de police soient au courant de votre situation, et cela pourra vous préserver de poursuites en cas de complications (notamment financières) suite à l’arnaque ou au vol d’identité. Ne pas porter plainte, c’est risquer de laisser les escrocs continuer leurs forfaits en toute liberté.

Signaler l’arnaque :

Enfin, n’hésitez pas à signaler l’arnaque et à la partager sur internet, de manière à informer les internautes et à les mettre en garde.

Une question? Des avocats spécialisés vous répondent ! >>

Video : Comment luter contre le phishing