honoraire avocat

Les honoraires d’un avocat constituent une grande partie du frais de justice. Ils varient d’un professionnel à un autre, et ce en tenant compte de plusieurs paramètres. Que dit la loi sur les tarifs honoraires des avocats ? Quels sont les critères à considérer pour déterminer le tarif d’un avocat ? Combien coûte un avocat ? Découvrez les réponses dans cet article.

Posez vos questions directement à un avocat >>

Tout ce qu’il faut savoir sur les honoraires d’un avocat

Par définition, une honoraire représente une rémunération ou plus exactement une somme que l’on doit verser aux personnes exerçant une profession libérale.

Ce que dit la loi sur les tarifs et honoraires des avocats

L’article 72 de la loi n° 91-647 du 10 juillet 1991 définit clairement les modalités de fixation des honoraires d’un avocat. Notons que ce texte de loi vient remplacer l’article 10 de la loi du 31 décembre 1971. Il indique que leur statut autorise les avocats à fixer leurs propres honoraires. En revanche, la fixation des honoraires d’un avocat doit se faire de manière consensuelle avec le client.

Le tarif de l’avocat est une question à aborder dès la première consultation.

Les modes de fixation du tarif d’un avocat

Les avocats et les cabinets d’avocats proposent trois modes de tarification :

  • Les honoraires au forfait : un honoraire fixe dont les modalités de versement seront statuées par l’avocat.
  • Les honoraires au temps passé : déterminés en fonction du temps réellement passé sur le dossier.
  • Les honoraires au résultat : un pourcentage des sommes obtenues de la partie adverse dans le cas où l’avocat gagne le procès.

Une fois le mode de tarification fixé, il doit être formalisé par une convention écrite et signée par les deux parties.

De quoi dépendent les tarifs honoraires des avocats ?

Quel que soit le mode de tarification choisi, l’avocat doit prendre en compte de multiples paramètres avant d’établir ses honoraires.

La complexité de l’affaire

Les honoraires d’avocat lors d’une affaire de divorce par consentement mutuel ne sont pas les mêmes que ceux lors d’une affaire de divorce contentieux. Il faut savoir qu’un procès coûte plus cher qu’une simple procédure juridique.

La nature de la prestation

Les avocats proposent des prestations aussi variées que nombreuses. Cela va de la rédaction d’acte à la défense devant un tribunal, en passant par le conseil juridique. Bien évidemment, la rédaction d’un testament reviendra moins chère que l’assistance devant un tribunal.

La notoriété et l’expérience de l’avocat

Plus l’avocat bénéficie d’une solide expérience, plus ses tarifs sont élevés. Les mêmes règles s’appliquent pour les cabinets de renom. Cela n’empêche pas pour autant certains avocats de fournir un service d’aide juridictionnelle de qualité.

Combien coûte un avocat ?

Les honoraires d’un avocat dépendent de la nature de la prestation. Il peut s’agir :

  • D’une consultation,
  • D’une assistance,
  • D’une représentation judiciaire,
  • D’une rédaction d’acte.

Tarif de consultation d’un avocat

Le tarif de consultation d’un avocat se rapproche du tarif de consultation d’un médecin. En d’autres termes, si vous souhaitez consulter un professionnel en droit pour lui demander des conseils, il faudra prévoir un budget entre 50 et 150 €.

Tarif de représentation juridique et judiciaire

Dans le cas d’une assistance juridique ou d’une représentation, les honoraires d’un avocat dépendront surtout de la nature ainsi que de la complexité de l’affaire à traiter. Par exemple, si un couple veut divorcer, il devra prévoir des honoraires de l’avocat oscillant entre 2 000 € et 8 000 €. Les affaires pénales, quant à elles, peuvent coûter jusqu’à 30 000 €.

Tarif de rédaction d’acte

Là encore, tout dépend de la nature du document à réaliser. La rédaction des actes liés à la succession coûtera moins cher que la réalisation d’un acte de notoriété.

En matière de tarif d’avocat, il est difficile de donner une valeur approximative. Cela dépend de multiples facteurs, notamment de la nature de la prestation et de l’avocat lui-même. Avant d’engager ce professionnel, pensez à demander un devis personnalisé.