Comment demander la naturalisation française ?

La naturalisation française est un moyen d’obtenir la nationalité française. Pour faire une demande de naturalisation française, vous devez fournir certains documents comme le formulaire cerfa n° 12753, 2 photos d’identités, document officiel d’identité et autres. Désormais, vous pouvez effectuer une demande de nationalité française en ligne. Une fois le dossier monté, vous devez l’envoyer au service de naturalisation selon le lieu où vous résidez.

Formulez vos questions auprès d’un avocat

Les formalités à remplir pour une demande de nationalité française

Vous devez remplir tous les critères d’éligibilités pour bénéficier de la nationalité française par naturalisation. Quant aux procédures à suivre, vous devez commencer par monter votre dossier de demande de nationalité française. Vous devez avant tout remplir le formulaire cerfa de demande de nationalité française. Des informations concernant votre situation familiale actuelle et votre cursus professionnel à l’étranger et en France vous seront demandées avec une liste de documents.

Ensuite, vous devez transmettre votre dossier à la plateforme de naturalisation dont vous dépendez. Sachez tout de même que cette procédure est payante. Le coût s’élève à 55 euros et se paie par timbre fiscal. Enfin, à la réception de votre dossier de demande de naturalisation française, l’administration ouvrira une enquête sur vous. Si votre dossier est approuvé, vous allez être convoqué par un agent du Haut-commissariat pour un entretien.

Des questions ? Un avocat vous répond

Les conditions pour obtenir la nationalité française par naturalisation

Pour acquérir la nationalité française par naturalisation, vous devez remplir certaines conditions d’éligibilité. Sinon, vous pouvez également en savoir plus sur le mariage blanc.

Âge et lieu de résidence

Vous devez avant tout être majeur pour être naturalisé. Cependant, il vous est possible de faire la demande de nationalité française dès l’âge de 17 ans, mais le décret de naturalisation prendra effet seulement à partir de la majorité. Dans le cas d’un mineur, l’enfant doit résider en France avec ses parents depuis au moins 5 ans à la date de la demande. En outre, pour obtenir la nationalité française par naturalisation, vous devez habiter en France au moment de la signature du décret. Résider en France signifie que vous devez y avoir le centre de vos intérêts matériels et vos liens de famille.

Régularité de séjour et assimilation à la communauté française

Au moment de déposer votre demande, vous devez avoir un titre de séjour valide. À l’exception que vous ayez la nationalité d’un pays de l’espace économique européen ou que vous êtes Suisse. Aussi, si vous avez subi un arrêté d’expulsion ou une interdiction du territoire français toujours en vigueur, la nationalité vous sera refusée. Enfin, vous devez démontrer votre intégration à la communauté française par adhésion aux principes et valeurs essentielles de la République ou alors par une connaissance suffisante de l’histoire, de la culture, de la langue et de la société française.

Moralité et absence de condamnations pénales

Pour avoir la nationalité française, vous devez être de bonnes vies et mœurs. En clair, vous ne devez pas avoir commis des faits contraires à l’ordre public. Vous ne devez donc pas avoir été condamné en France à une peine d’au moins 6 mois sans sursis, avoir été condamné pour un crime ou un délit portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation. Enfin, vous ne devez pas avoir été condamné pour un acte de terrorisme.

Faites appel à un avocat pour vous aider

Quel est le délai pour une demande de naturalisation française ?

Une fois votre dossier envoyé et votre entretien passé, vous n’aurez plus qu’à attendre la décision de l’administration française. Qu’il s’agisse d’un accord ou d’un refus, la réponse est toujours justifiée. Pour une naturalisation, vous devez compter tout au plus 18 mois à partir de la date de dépôt de votre demande. Ce délai peut être limité à 12 mois si vous habitez en France depuis plus de 10 ans.

Si la réponse est favorable, l’administration vous informe de votre inscription dans le décret de naturalisation. Une cérémonie officielle sera organisée par la préfecture dans le but de vous remettre un extrait de décret de naturalisation et une copie des actes d’état civil français. En cas de refus, l’administration vous enverra un courrier expliquant clairement les critères qui ont posé problème.