différentes arnaques internet.

Ces dernières années, les arnaques sur internet se sont faites de plus en plus nombreuses et sophistiquées. Ainsi, n’importe quel internaute peut tomber dans le piège ! Comment éviter les arnaques sur le web ? L’une des astuces est tout simplement de les connaître. Pour vous aider à ne pas tomber dans le panneau, Info Juri vous a préparé une liste des arnaques les plus courantes sur le net.

Posez vos questions directement à un avocat >>

Internet et les arnaqueurs

Avec le web, les informations circulent de plus en plus rapidement. Et parmi elles, on peut découvrir des informations plus ou moins privées, à l’instar d’informations personnelles, y compris des numéros de cartes bancaires.

Le web a donc facilité les arnaques à la carte bancaire… mais pas que ! Aujourd’hui, les escrocs utilisent de multiples moyens pour subtiliser vos informations bancaires, ou même vous pousser à leur envoyer de l’argent.

Comment font-ils ? Comment réagir ? Comment éviter les escrocs sur internet ? Notre site répond à ces questions en vous offrant plus d’informations sur les techniques des escrocs sur le net !(Posez directement vos questions à un avocat)

Liste des arnaques sur internet

S’il est impossible de dresser une liste exhaustive des escroqueries sur le web, on peut tout de même lister les principales méthodes criminelles sur le web.

Dans cette liste, nous vous présentons les techniques plus ou moins sophistiquées pour le piratage à la carte bancaire ou l’arnaque en ligne. Nous vous expliquons également comment ne pas tomber dans le panneau :

1) Les chantages et la séduction

Une technique qui s’est développée il y a peu est tout simplement le chantage sur internet. Avec cette technique, l’escroc pousse la victime à lui communiquer des photos ou une vidéo embarrassante.

Une fois qu’il a les dossiers compromettants, il montre alors son vrai visage et demande à la victime de lui payer, sans quoi il communiquera la vidéo à ses proches (par exemple par le biais des réseaux sociaux).

D’autres escrocs utilisent simplement les sites de rencontre pour se faire passer pour des personnes qu’ils ne sont pas. Ils utilisent alors le chantage affectif pour pousser leur victime à leur envoyer de l’argent.(Posez directement vos questions à un avocat)

Comment éviter cette arnaque ?

  • Méfiez-vous des sites de rencontres en ligne.
  • Évitez d’entretenir des relations exclusivement virtuelles.
  • Pensez à protéger votre vie privée sur internet (nos conseils)
  • Évitez de vous mettre à nu sur les sites de webcams.

2) L’arnaque à la loterie

L’arnaque à la loterie est une escroquerie par e-mail très répandue. L’escroc fait croire à la victime qu’elle vient de gagner une grande somme d’argent. Selon les e-mails, cet argent peut provenir de différentes sources :

  • Gain à la loterie
  • Héritage à l’étranger
  • Généreux donateur

Si la victime répond, l’escroc ne tardera pas à lui demander des versements d’argent sous différents prétextes (frais de notaire, douanes, frais postaux, etc.). Bien entendu, la somme d’argent promise ne sera jamais débloquée, et l’escroc empochera tout simplement l’argent de sa victime.

Comment éviter cette arnaque ?

  • Ne répondez pas à des solliciteurs inconnus.
  • N’envoyez jamais d’argent à des personnes inconnues ou rencontrées sur internet.

3) Les sites fictifs

Déjà présenté dans notre article consacré au piratage de cartes bancaires, le site fictif est une arnaque très répandue. Avec cette pratique, les escrocs conçoivent un « faux » site internet, censé imiter celui d’un organisme officiel.

Ils vous envoient ensuite un e-mail ou une publicité pour vous pousser à visiter ce site dupliqué. Pour cela, ils peuvent se faire passer pour votre banque ou encore pour l’EDF.

Leur but ? Vous pousser à communiquer vos informations personnelles, et en particulier votre numéro de carte bancaire.

Les sites imités peuvent être nombreux :

  • Sites de e-commerce
  • Sites de banques
  • Sites des impôts ou du Trésor Public
  • EDF
  • Sites des opérateurs téléphoniques

Comment éviter cette arnaque ?

  • Ne communiquez jamais vos informations bancaires à un site inconnu.
  • Ne vous rendez jamais sur un site officiel (banque, etc.) à partir d’un lien communiqué par e-mail.
  • En cas d’e-mail pressant de votre banque ou d’un organisme, contactez ce dernier par téléphone pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une arnaque.
  • N’achetez pas de produits auprès d’un site de e-commerce inconnu.

N’oubliez pas que les sites institutionnels ne vous demandent jamais de leur communiquer vos coordonnées bancaires.

4) Les fraudes à l’achat ou à la vente

Si vous êtes adeptes des ventes en ligne entre particuliers, et utilisez des sites tels que le bon coin pour vendre ou acheter des objets, cette escroquerie peut vous intéresser. Dans ce type de cas, l’arnaqueur se fait passer pour un acheteur intéressé par un produit ou par un vendeur qui propose un produit attractif.

Son but est en réalité de recevoir votre produit sans le payer ou de vous pousser à lui envoyer une somme d’argent, voire les deux.

S’il achète le produit, il utilisera de faux prétextes pour inciter le vendeur à lui envoyer de l’argent (frais de douanes, remboursement d’un trop-perçu, etc.), ou demandera à payer uniquement une fois l’objet reçu.

S’il vend le produit, il inventera des frais à payer pour débloquer le produit (douanes, frais postaux, etc.) ou se contentera de ne pas envoyer le produit.(Posez directement vos questions à un avocat)

Comment éviter cette arnaque ?

  • Préférez les ventes en main propre, et par espèces.
  • Méfiez-vous des offres trop alléchantes.
  • N’envoyez pas un colis sans avoir reçu le paiement.
  • Ne payez pas de grandes sommes d’argent sans avoir reçu le produit.
  • Méfiez-vous des acheteurs ou vendeurs insistants ou menaçants

Une question? Des avocats spécialisés vous répondent ! >>

Méfiez-vous des escroqueries sur le net

Vous l’aurez compris, les arnaqueurs redoublent d’efforts pour essayer de s’en prendre à votre argent ! Comme nous vous l’avons montré, il existe pourtant des méthodes simples pour limiter les risques d’expositions à une arnaque sur le web.

Si malgré tout vous êtes tombé dans les filets d’un escroc, sachez qu’il existe des associations de consommateur spécialisées dans les arnaques sur le web. Elles pourraient vous aider à faire valoir vos droits !