Une famille d’accueil a pour mission d’accueillir chez elle un enfant en difficulté. Elle doit garantir la sécurité, l’éducation et les soins médicaux de son pensionnaire. Avant de parler des démarches à faire pour devenir une famille d’accueil, il est intéressant de revenir sur les différents types de placement ainsi que les conditions requises pour devenir une famille d’accueil.

Posez vos questions directement à un avocat >>

 

Les types de placement d’enfants en famille d’accueil

Être famille d’accueil est un métier à part entière. En effet, l’assistant familial perçoit une rémunération mensuelle en contrepartie de son service. On distingue deux types de placements d’enfants en famille d’accueil :

  • Le placement administratif
  • Le placement judiciaire

Dans tous les cas, ces placements concernent essentiellement les mineurs âgés de 0 à 21 ans.

Le placement administratif

Le placement administratif se traduit par un contrat d’accueil provisoire signé par le Conseil général et les parents de l’enfant. Sa particularité réside dans le fait que la famille d’accueil peut à tout moment mettre fin au contrat.

Le placement administratif s’applique, par exemple, lorsqu’un parent célibataire se voit dans l’incapacité de s’occuper de son enfant à cause d’une hospitalisation de longue durée.

Le placement judiciaire

Comme son nom l’indique, le placement judiciaire résulte d’une décision du juge des enfants. Il convient néanmoins de préciser que ce dernier n’assure pas le placement de l’enfant à proprement parler. Sa mission principale consiste à confier le jeune à l’Aide Sociale de l’Enfance (ASE). C’est cette entité qui se chargera de lui trouver une famille d’accueil.

Les conditions pour être une famille d’accueil

Devenir une famille d’accueil implique nécessairement un engagement. Depuis 2006, cette activité est régie par le décret n° 2006-627 du 29 mai 2006.

Être famille d’accueil : quel statut ?

Hormis les familles, les personnes célibataires et les couples peuvent aussi devenir une famille d’accueil. Il faut toutefois savoir que les conditions ne sont pas les mêmes :

  • Un assistant familial (célibataire) doit avoir entre 25 et 65 ans. Il est aussi impératif qu’il n’ait pas un enfant de moins de 2 ans à sa charge.
  • Les couples, quant à eux, doivent justifier qu’ils vivent ensemble depuis plus de 3 ans avant d’entamer une demande.

Devenir famille d’accueil : les critères à remplir

Dans tous les cas, les familles d’accueil doivent :

  • être de nationalité française ou détenir un titre de séjour valide
  • présenter un casier judiciaire exempt de toute condamnation pénale
  • être en parfaite santé (physique et mentale)
  • disposer des ressources financières et matérielles pour garantir la sécurité, l’épanouissement personnel ainsi que l’éducation de l’enfant

Contactez un avocat

Les démarches à suivre pour devenir une famille d’accueil

Devenir une famille d’accueil est une démarche longue et complexe en raison des responsabilités que ce rôle implique. En effet, il est impératif de passer par quelques étapes pour obtenir l’agrément du Conseil général.

Les réunions préparatoires

Les réunions préparatoires sont avant tout une occasion de rencontrer un travailleur social. Ce professionnel établit si le candidat est apte à devenir une famille d’accueil. Pour cela, il réalise les tâches suivantes :

  • la visite à domicile
  • l’entretien avec la famille d’accueil.

La demande d’agrément

Pour obtenir l’agrément, il faut remplir le formulaire Cerfa n° 13395*02 et fournir les pièces justificatives suivantes :

  • un certificat médical
  • un extrait du bulletin n° 2 du casier judiciaire

La demande d’agrément peut être déposée en mains propres soit auprès de la Sous-direction de la planification de la PMI et des familles, soit auprès des services du département. Il faut noter que l’agrément n’est valable que 5 ans.

La formation

Une fois l’agrément obtenu, la famille d’accueil doit faire un stage préparatoire qui se divise en 2 étapes :

  • un stage de 60 heures
  • une formation complète de 240 heures, soit environ 1 mois et demi.

À l’issue de cette formation, la famille d’accueil obtient un diplôme.

Être une famille d’accueil est une mission très exigeante. Aimer les enfants ne suffit pas. Ainsi, avant de vous lancer, demandez conseil auprès des agences spécialisées dans le placement d’enfants.