Tout savoir sur la demande de naturalisation par mariage

La naturalisation par mariage signifie l’acquisition d’une nationalité par une personne qui ne la possède pas à la naissance. Pour obtenir cette nationalité, vous devez faire une demande de naturalisation par mariage. Pour que votre dossier de naturalisation par mariage soit recevable, vous devez remplir certaines conditions. Sachez que pour une demande de nationalité par mariage, vous devez passer un entretien.

Gratuit : demandez les conseils d’un avocat

Naturalisation par mariage : comment cela marche ?

Une personne de nationalité étrangère mariée à un Français peut effectuer une demande de nationalité française. Le couple doit obligatoirement passer par un entretien de naturalisation par mariage. Celui-ci a pour objectif de vérifier la communauté de vie entre eux, ainsi que l’intégration du demandeur à la communauté française. Pour que cette requête soit recevable, vous devez remplir certaines conditions, à savoir :

  • Être marié depuis au moins 4 ans,
  • Vivre en France légalement et sans interruption pendant 3 ans à partir de la date du mariage,
  • Continuer à vivre avec l’époux (se) français,
  • Savoir parler la langue française,
  • Ne pas avoir subi des condamnations pénales lourdes,
  • Ne pas avoir été condamné à plus de 6 mois de prison sans sursis.

La demande de naturalisation par mariage doit être réalisée auprès de l’organisme régional de naturalisation de votre département. Cette procédure coûte 55 euros. Si votre demande est refusée, vous avez six mois suite à la décision pour contester la décision devant le tribunal judiciaire. Si cela n’aboutit pas, sollicitez une autre démarche. Sinon, découvrez également des informations sur le mariage blanc.

Des questions ? Un avocat vous répond !

Étapes à suivre pour une demande de naturalisation par mariage

Il y a certaines étapes indispensables à suivre pour réussir la demande de naturalisation par mariage.

1- Constituer votre dossier

Une fois les conditions requises remplies, vous pouvez monter votre demande de naturalisation par mariage. Pour cela, il convient de réunir quelques documents, à commencer par la fiche de demande d’acquisition de la nationalité française. Vous devez la compléter et signer en double exemplaire. Cette fiche est disponible sur un site dédié. Vous devez aussi fournir votre justificatif d’identité valable ainsi que celui du conjoint français, un certificat de nationalité française, un document récent indiquant votre nom, prénom et adresse, etc.

2- Transmettre votre dossier

Quand vous aurez réuni tous les documents nécessaires à votre demande de naturalisation par mariage, il ne vous reste plus qu’à l’envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception. Le demandeur doit en effet transmettre le dossier à la plateforme de naturalisation selon le lieu de son domicile. Après que votre dossier soit étudié, une enquête est réalisée, puis vous et votre époux (se) serez convoqués à un entretien.

3- Instruction du dossier et prise de rendez-vous

Une fois que votre dossier a été instruit, la plateforme interdépartementale vous joindra par téléphone pour prendre un rendez-vous pour la souscription de votre déclaration. À l’issue de ce rendez-vous, vous devez obligatoirement être accompagné de votre conjoint de nationalité française. À l’occasion, vous recevrez un récépissé de dépôt de dossier. Sachez qu’aucune information liée à l’état d’avancement de votre dossier ne vous sera communiquée par téléphone ou par courriel.

Recevez des réponses à vos questions grâce à un avocat

Comment se passe l’entretien de naturalisation ?

Durant l’entretien de naturalisation par mariage, la personne en charge de l’entretien vérifiera quelques points clés, à savoir :

  • La communauté de vie affective et matérielle des deux époux après le mariage. Pour le prouver, le demandeur doit signer une attestation sur l’honneur.
  • L’assimilation du postulant à la communauté française. Certes, selon le Code civil lié à la naturalisation, un étranger doit adhérer aux valeurs et aux principes essentiels de la République française. Il doit connaître ses droits et ses devoirs qui découlent de l’obtention de la nationalité. Il doit connaître la culture, la langue, l’histoire et la société française.

Un récépissé est délivré au demandeur à la fin de l’entretien. Le dossier sera ensuite transféré au ministère en charge de la naturalisation qui a un an pour prendre une décision.